Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLOGHISTOIREGEO DEMENAGE, RETROUVEZ MOI SUR LEBLOGHISTOIREGEO.BLOGSPOT.FR

Mamadou Sakho, Bernard de Chartres, le foot et l'Histoire-géo...

Publié le 3 Juillet 2014 par Equipe HG in Vu - Lu - Entendu...

mamadou_sakho.jpg

Hier je suis tombé sur la conférence de presse de certains joueurs de l'équipe de France de football.

Bon. Hormis le fait que la langue de bois existe aussi dans le sport, il n'y avait pas grand chose d'intéressant. Une phrase pourtant m'a fait penser à vous mes chers élèves...

 

Alors qu'un journaliste demandait à Mamadou Sakho si les précédentes demi-finales France-Allemagne lui disait quelque chose, il a répondu "Je n'étais pas né en 1982, donc je ne peux pas m'exprimer dessus".

Vous voyez le rapport avec vous? (non je ne parle pas de votre indéniable talent au foot...). C'est cet aspect "ce qui s'est passé avant moi a peu d'importance, ou je ne peux rien en dire" qui me gène.

D'accord il ne faut pas ressasser le passé, d'accord il faut vivre le présent et se projeter vers l'avenir, mais le passé, l'Histoire peuvent nous apporter un éclairage différent sur aujourd'hui et sur demain.


Comme le disait Bernard de Chartres au XIIe siècle: « Nous sommes comme des nains assis sur des épaules de géants. Si nous voyons plus de choses et plus lointaines qu’eux, ce n’est pas à cause de la perspicacité de notre vue, ni de notre grandeur, c’est parce que nous sommes élevés par eux. »

 

En même temps, cette maxime est-elle applicable au foot? Les Benzema, Valbuena et autres Matuidi ont-ils à apprendre des Zidane, Platini ou Just Fontaine...? Sans doute. C'est ce que les commentateurs appellent l'expérience. C'est aussi l'un des intérêts de l'Histoire...

 

 

PS: pour le plaisir: la vidéo du célèbre et dramatique France-RFA de 1982 et un lien vers un article du blog bleubresil:


 


 

Mots clés: Mamadou Sakho, Foot, Brésil 2014, 1/4 de finale France Allemagne, 1982, Séville, Platini, Battiston, Schumacher, Zidane, Histoire-géo

Commenter cet article